facebook instagram pinterest search twitter youtube whatsapp linkedin thumbup
montblancblog

M-1 avant le marathon du Mont Blanc : où en sont nos athlètes du coaching project ?

Nous sommes rentrés dans le dernier mois de préparation pour l’évènement du marathon du Mont Blanc. Depuis le mois de mars, les athlètes du coaching project sont entraînés par Vincent Viet. Entraînements, objectifs, sensations, rencontre avec Morgane Berthelin, Marine Noret et Alexis Berg.

La préparation

Marine Noret

Coachés par Vincent Viet, les athlètes du coaching project suivent un plan d’entraînements qui leur permettront d’être le plus performants possible lors de la course. Pour Alexis, la préparation a été un peu bousculée « elle est un peu chaotique, je dois l’avouer. Entre le couvre feu, le confinement et le fait d’avoir eu le covid fin mai, tout ne s’est pas passé idéalement. Je vis à Paris et il faut un peu d’imagination pour trouver du dénivelé. » Malgré un contexte particulier, Alexis n’a jamais lâché dans sa préparation : « Je ne me décourage pas, je saisi chaque opportunité de montagne qui se présente et, étrangement, les sensations sont plutôt bonnes. »

Pour leur préparation les athlètes ont été équipés de polar Grit X. Ils peuvent ainsi bénéficier d’une autonomie importante mais également de la navigation avec Komoot pour leurs sorties longues. Côté chaussures, ils portent le modèle Cloud Ultra de On Running.

De son côté, Marine sent nettement les progrès. « Les derniers entraînements se passent plutôt bien. Je sens qu’ils commencent à payer. J’arrive beaucoup mieux à gérer le dénivelé mais aussi les sorties plus longues. »

La dernière ligne droite

marathon du mont blanc
Morgane Berthelin

Le mois de juin marque le dernier mois de préparation pour les athlètes du coaching project. Quand on leur demande ce qu’il sera le plus important pour eux, voici ce qu’ils nous répondent :  » Le plus important sera de ne pas se blesser. J’aime bien me tordre les chevilles et ce serait cool que je mette cette passion de côté pour les prochaines semaines. » Même sentiment pour Morgane. « Ce dernier mois, c’est de la consolidation. J’essaye de prendre du plaisir au maximum, j’essaye de ne pas trop me blesser. Enfin, je me dis qu’il faut voir la course non pas comme une finalité en ce qui me concerne, mais comme une étape de la progression déclenchée par le programme. »

Marine va profiter de ce dernier mois pour finaliser sa préparation. « Je vais faire encore quelques entraînements mais surtout penser à reposer mon corps pour arriver le plus en forme possible. »

Gare aux racines et aux rochers !

L’évènement arrive à grands pas et les premières questions se posent. « Je visualise assez nettement les différents segments du parcours, mais j’ignore comment je vais supporter leur enchaînement. J’ai hâte de savoir si j’aurais encore un peu de jambes dans la descente des Posettes. Le sentiment qui domine à un mois de la course ? La curiosité. » Alexis prendra le départ du 42km et le passage à l’Aiguillette des Posettes arrivera après 17km de course.

Morgane sera sur le 23km et il s’agira de son premier dossard. « Je suis un peu stressée à l’approche du MMB, je ne vais pas mentir. C’est mon premier dossard et j’appréhende les barrières horaires. Mais quand je vois l’évolution que j’ai eu (c’est l’avantage du débutant !), je me dis que finalement, tout devrait bien se passer. J’ai un peu peur, mais j’ai hâte ! »

LES OBJECTIFS

Quand on parle d’objectifs, on ne parle pas forcément de podiums et de victoires. Faire une course pleine, ou tout simplement arriver au bout, ils se sont tous fixés un but. « J’essaye de ne pas trop penser aux chiffres, car mon esprit a tendance à faire des calculs en permanence. Sauf quand la pente sera trop raide, j’espère courir le plus souvent possible. » L’approche de la performance est un peu différente pour Morgane : « La performance, c’est un mot qui me fait peur. J’ai tellement peur de ne pas être à la hauteur que je me suis mise dans le dernier sas (5-6h). En vrai, je pense que je mettrai moins de temps, mais je préfère me dire que je serai très lente. J’aurai peut-être une belle surprise ! »

Alexis Berg

Après breakin5, Cédric et Jolie foulée sont de retour !

Cédric après son trail à Combloux

Vous aviez peut-être entendu parler de breakin5 et jolie foulée. En 2019, notre ambassadeur et athlète du coaching project Cédric a bouclé le marathon de Paris en moins de 5 heures. En 2021, il est de retour avec un nouveau défi : courir un marathon en montagne !

Cédric n’avais jamais vu les montagnes avant le training camp du coaching project. Pendant 3 jours, il a découvert les sentiers sur lesquels il courra en juillet prochain. En effet, Cédric prendra le départ du 42km du marathon du Mont Blanc. Même si ça n’a pas toujours été évident pour lui, il n’a jamais rien lâché.

Le weekend dernier, Cédric a bouclé son premier trail sous les yeux de son coach Vincent du côté de Combloux. De quoi le mettre en confiance avant son défis dans mois d’un mois.

Rendez-vous le dimanche 04 juillet au marathon du Mont Blanc pour suivre Cédric.

Vous avez apprécié cet article ? Faites-en profiter vos proches !

Les informations contenues dans les articles publiés sur le blog Polar ne peuvent en aucun cas remplacer les conseils personnalisés de professionnels de la santé. Veuillez consulter votre médecin avant de commencer tout nouveau programme de remise en forme.

coaching_project_alexis_berg
Article suivant

Coaching Project : Rencontre avec les candidats du Marathon du Mont Blanc

Rencontre avec Marine Noret et Alexis Berg qui ont intégré le project Coaching Project avec Polar et qui seront présent sur le Marathon du Mont Blanc en juin prochain.

Lire la suite

Ne manquez pas la dernière actu ! Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester au top de l'info.