check tag wrench cart

Seuils aérobie et anaérobie

Les concepts de « seuil aérobie » et de « seuil anaérobie » sont utiles pour tous les sportifs souhaitant améliorer leurs performances. Ils sont liés aux changements qui se produisent dans le métabolisme pendant l'effort, et ont donc un impact sur les bénéfices que l'on tire d'une séance d’entraînement. Comprendre les bénéfices de l'entraînement dans les zones d'intensité déterminées par les seuils permet de s'entraîner plus efficacement et d'atteindre ses objectifs.

Qu'est-ce que le seuil aérobie ?

Le seul aérobie correspond à la première augmentation du niveau de lactate dans le sang. Le niveau de capacité aérobie de chaque personne détermine la véritable fréquence cardiaque en fonction du seuil aérobie. Par exemple, le seuil aérobie d'une personne ayant une faible capacité aérobie peut être à 60 % de sa fréquence cardiaque maximale, alors que, dans le cas d'un sportif confirmé, il peut être à 85 % de sa fréquence cardiaque maximale.

Un seuil aérobie plus élevé permet de s'entraîner plus intensément sans accumuler de lactate. Pour développer le seuil aérobie, il faut privilégier les entraînements de faible intensité. L'augmentation des capillaires et le métabolisme développé des acides gras améliorent l'aptitude de votre corps à supporter des entraînements plus intenses sans que le niveau de lactate n'augmente de façon irréversible. En pratique, cela signifie que vous pouvez suivre des entraînements plus intenses et plus longs.

Qu'est-ce que le seuil anaérobie ?

Le seuil anaérobie est l'intensité d'exercice maximale qui peut être supportée pendant une période prolongée sans que le lactate ne s'accumule substantiellement dans le sang. Quand le seuil anaérobie est dépassé, le métabolisme anaérobie augmente et le lactate commence à s'accumuler dans le sang, ce qui entraîne un raidissement des muscles.

Comme le seuil aérobie, le seuil anaérobie se développe en le « poussant vers le haut ». Cela signifie qu'il faut s'entraîner principalement légèrement en dessous du seuil, et le dépasser de temps en temps. Quand le seuil anaérobie augmente, il est possible d'intensifier les entraînements sans que le lactate ne raidisse les muscles.

Déterminer ses seuils

Plusieurs méthodes permettent de déterminer les seuils aérobie et anaérobie. L'une des méthodes les plus employées est une épreuve d'effort dans laquelle le niveau d'intensité augmente petit à petit, et des échantillons de sang sont prélevés à partir d'un doigt pour surveiller les changements dans la concentration de lactate dans le sang. C'est pourquoi les seuils aérobie et anaérobie sont souvent appelés « seuils de lactate » (seuils de lactate supérieur et inférieur).

L'augmentation du niveau de lactate dans le sang augmente également la ventilation et la production de dioxyde de carbone. Les seuils aérobie et anaérobie peuvent donc aussi être déterminés à partir de la ventilation et des gaz respiratoires. En pratique, cela implique de se soumettre à une épreuve d'effort en portant un masque qui mesure l'absorption d'oxygène et la quantité de CO2 expirée. Ces seuils sont également appelés « seuils ventilatoires » (SV1 et SV2).

Change region

If your country/region is not listed on this page, please find your local contact details, retailers and stores and service points on our global site.